Marjolaine Degremont, actuelle présidente d’Act Up-Paris, et Philippe Mangeot, ancien président de l’association, assistaient hier soir à un débat organisé à la Maison Populaire de Montreuil (93). Pour Yagg, ils font part de leur réaction à la décision de la Cour de cassation concernant Christian Vanneste. Act Up-Paris était partie civile, aux côtés de SOS Homophobie et du Sneg, lors du procès de janvier 2006 contre Christian Vanneste.