Les partisans de la Proposition 8 doivent boire du petit lait. Non seulement ils ont gagné la bataille du référendum, mais ils ont le plaisir d’assister au déchirement d’une partie de la communauté gay. En cause, les insultes racistes entendues à plusieurs rassemblements de protestation à la Proposition 8, comme le rapporte Pam Spaulding, sur le Huffington Post. Une partie de la communauté gay et lesbienne s’en prend à la communauté noire, accusée d’avoir voté majoritairement en faveur de la Proposition et qui fait figure de bouc émissaire idéal. Deux minorités qui s’affrontent. Et au milieu, les homos noirs.

UN MONDE A LA "QUEER AS FOLK"
Quincy LeNear, co-auteur et co-réalisateur avec son partenaire
Deondray Gossett de la mini-série The DL Chronicles, pousse un cri de
colère, qui, au-delà de la simple Proposition 8, révèle un malaise
profond:

"Comme d’habitude, la communauté gay oublie qu’il existe des gays
noirs qui ont partagé avec eux le même sentiment de défaite et la même
peine après le vote de mardi dernier. J’imagine que beaucoup ont choisi
de vivre dans leur monde à la Queer As Folk où les personnes de couleur
n’existent pas."

L’auteur refuse de porter le chapeau de la défaite et s’indigne:
"J’ai voté contre. Mon partenaire noir, avec lequel je suis depuis douze ans, a voté contre.
Nos familles, noires aussi, et nos amis hétéros ont voté contre.
Comment osent-ils nous rendre responsables de ça? Comme si nous n’étions
pas touchés par le même vote, par la même homophobie?"

Cité par le Huffington Post, le blog Bilerico Projet
énumère d’ailleurs la liste des groupes ayant voté en majorité la
Proposition: les plus de 65 ans, les républicains, les protestants, les
catholiques, les supporters de John McCain, ceux qui possèdent une
arme, etc. La liste est longue et tous ceux-là ne sont pas forcément visés par les manifestants anti-Prop 8. Signe que le débat va bien au-delà du simple vote du 4 novembre.

Pour preuve, Quincy LeNear pointe du doigt ces établissements de West Hollywood (le
quartier gay de Los Angeles), qui "tentent clairement d’empêcher les Noirs de venir chez eux ou de limiter leur nombre, en utilisant des
dress codes incompatibles avec ceux des gays noirs et latinos ou qui
transforment leur populaire "Urban Sunday" en nuit karaoké".

"SE COMPORTER INTELLIGEMMENT"
Côté associations, on ne s’est pas encore beaucoup exprimé sur le sujet. On notera tout juste le communiqué de Truth Wins Out, engagée habituellement contre le mouvement "ex-gay". L’association exprime "sa grande déception vis-à-vis de ceux qui dans la communauté LGBT ont repris les pratiques de nos opposants en s’en prenant à des minorités". "Nous appelons toute la population à se comporter intelligemment et de manière responsable, afin que nous puissions trouver – ensemble – le meilleur moyen pour notre mouvement de parvenir à l’égalité des droits", ajoute Wayne Besen, son directeur exécutif.

Quelle que soit l’issue de la bataille contre la Proposition 8, la bataille contre le racisme, y compris chez les homos, semble encore loin d’être complètement gagnée.

Xavier Héraud