Coffret Douglas Sirk Partie 2Carlotta Films a toujours de bonnes idées pour nous proposer des films rares, parfois magiques, toujours passionnants. Le premier coffret consacré à Douglas Sirk, sorti il y a un an, réparait une injustice. Comment l’un des réalisateurs les plus talentueux d’Hollywood, objet d’un culte parmi plusieurs générations de cinéastes gay (Fassbinder, Ozon, Haynes), avait pu être ignoré pendant si longtemps par le DVD? Carlotta présentait alors quatre des plus beaux films du monde (j’assume) dans des versions remasterisées, avec des boni passionnants sur le cinéaste. Aujourd’hui, la société de distribution récidive avec un coffret Douglas Sirk, partie 2, qui contient quatre autres films du maître du
mélodrame.

Attention, tous ne sont pas des chefs-d’œuvre. La Ronde de l’aube, d’après le roman de Wiliam Faulkner, sort du lot. Ce drame en noir et blanc bénéficie d’une interprétation magnifique: Dorothy Malone (oui, celle de Peyton Place), Rock Hudson et Robert Stack. Le romancier reconnut lui-même que The Tarnished Angels (titre original du film) était la meilleure adaptation d’un de ses livres à l’écran. En revanche, Douglas Sirk n’aimait pas beaucoup Les Amants de Salzbourg (à voir toutefois pour la cultissime Françoise Rosay) avec une June Allyson "médiocre" et un Rossano Brazzi "exécrable". Dans le livre d’entretiens que Jon Halliday a consacré au metteur en scène, Sirk regrettait que Demain est un autre jour et All I Desire, tous deux avec Barbara Stanwyck, n’aient pas été tournés en couleurs.

Chefs d’œuvre ou pas, nous ne ferons pas la fine bouche. Quatre films de plus de Sirk en DVD, ce sont toujours de beaux moments de cinéma, quelques fulgurances ici ou là, des larmes versées avec plaisir.

Christophe Martet

Coffret Douglas Sirk, partie 2, avec All I Desire, Demain est un autre jour, Les Amants de Salzbourg et La Ronde de l’aube, Distribution Carlotta Films, 70 €.

Conversations avec Douglas Sirk, de Jon Halliday, Collection Atelier-Cahiers du Cinéma, 255 p., 21,85 €.

Le site du ciné-club de Caen propose une histoire du cinéma très complète dont un passionnant dossier sur l’univers de Douglas Sirk.