La lecture des articles de Wikipédia sur les trois propositions de référendum visant à interdire constitutionnellement le mariage aux couples de même sexe est une bonne introduction à l’incroyable épopée du combat pour l’égalité des droits aux États-Unis.

Commençons par l’Arizona. Le mariage pour les couples de même sexe y
est interdit depuis 1996, en vertu d’un texte de loi (statute). Mais
pour les opposants à l’égalité des droits, cela n’est pas suffisant et
ils veulent introduire dans la Constitution de l’Arizona un amendement
connu sous le nom de Marriage Protection Amendment ou Proposition 102.

LA DONNE A-T-ELLE CHANGÉ?

En 2006, les électeurs d’Arizona avaient rejeté un tel amendement,
considérant sans doute que l’interdiction du mariage déjà en place
était suffisante. Aujourd’hui, alors que le législateur a autorisé le
mariage pour les couples de même sexe en Californie, la donne a-t-elle
changé? Peut-être et les sondages les plus récents semblent pencher en
faveur de l’adoption de cet amendement. Et ses partisans ont recueilli
près de 8 millions de dollars, 17 fois plus que les opposants. Et ça se
voit dans les clips vidéos.


Clip vidéo pour le oui à la Proposition 102

Clip vidéo pour voter non à la Proposition 102

CALIFORNIE, LA "MÈRE DE TOUS LES SCRUTINS"
En Californie justement, la situation est assez différente. Wikipédia
fait remonter à 1850 son analyse de la situation du mariage dans cet
État, désormais le plus peuplé et le plus riche des États-Unis. Dernier
épisode en date de la bataille juridique vers l’égalité des droits, le
15 mai 2008, le mariage est enfin ouvert aux couples de même sexe. La
Cour suprême de Californie affirme que les textes législatifs qui
limitent le mariage à une relation entre un homme et une femme violent
la Constitution de l’État et la Cour affirme aussi que les individus de
même sexe ont le droit de se marier. Dès le 17 juin, le mariage pour
les couples de même sexe devient légal en Californie et le Los Angeles
Times estime que 16000 couples de même sexe se sont unis depuis cette
date.

Victoire? Pas vraiment. Car les opposants au mariage obtiennent que la
Proposition 8 soit mise au vote le 4 novembre, jour de l’élection
générale. S’il passe, cet amendement introduira dans la Constitution
cette phrase toute simple: "Seul le mariage entre un homme et une
femme est valable ou reconnu en Californie".
Les opposants à la Proposition 8 n’ont pas chômé, mais du côté des
contributions, les partisans ont recueilli un peu plus d’argent que les
opposants (27,9 millions de dollars contre 26,6 millions). Les derniers
sondages sont très serrés et le suspens reste entier…


Clip vidéo des opposants à la proposition 8

UNE PROPOSITION PEUT EN CACHER UNE AUTRE
Vingt-six États américains ont déjà voté des amendements qui
interdisent constitutionnellement le mariage pour les couples de même
sexe. Dernier état, mais non des moindres, qui se lance aussi dans la
croisade contre l’égalité des droits, la Floride, elle aussi très
peuplée et très puissante. La Proposition 2 vise à introduire dans la
Constitution de l’État de Floride le texte suivant: "Cet amendement
protège le mariage comme l’union légale de seulement un homme et une
femme comme mari et femme et dispose qu’une autre union légale ne peut
être considérée comme un mariage ou son équivalent et n’est ni valable
ni reconnue." On ne saurait être plus clair. Il faut que 60% des
votants approuvent la Proposition 2 pour qu’elle soit adoptée. En
Floride, comme en Arizona, le mariage est interdit aux couples de même
sexe. Les sondages donnent la proposition gagnante.

Les partisans de la proposition ne manquent pas de moyens pour faire
entendre leur voix, si l’on en juge par cette vidéo édifiante, dans
laquelle un couple horrifié par le "mariage d’homosexuels" témoigne.

Clip vidéo des partisans de la Proposition 2

LE 4 NOVEMBRE, ET APRÈS?
Le mariage pour les couples de même sexe est légal et reconnu dans
seulement trois États américains, la Californie, le Massachusetts et le
Connecticut. Ce soir et demain, tous les regards vont se tourner vers la Californie,
pour savoir si le mariage pour les couples homosexuels, qui y est légal, va être à
nouveau interdit. Mais il ne faut pas oublier les autres états qui
votent aussi sur cette question. Et le sort du mariage pour les couples
de même sexe restera toujours fragile, tant qu’il ne sera pas reconnu
au niveau fédéral.

Barack Obama, qui fait la course en tête, a rappelé sa définition du mariage, une union entre un
homme et une femme. Il marche sur les traces de son prédécesseur
démocrate à la Maison Blanche, Bill Clinton, qui avait fait passer la
loi fédérale Defense of Marriage Act (Doma) en 1997, dans laquelle  les unions entre personnes de même sexe ne sont pas reconnues.

Les articles de Wikipédia sur l’Arizona, sur la Californie, et sur la Floride.

Christophe Martet